• La lune m'avait sourit.

     

    C'était une nuit de pleine lune. Il avait neigé toute journée mais une légère brise avait fait fuir les nuages. J'observais la lune. Elle faisait pâlir la pénombre de ma petite chambre. Je pensais à ton petit tatouage au creux de ton poignet droit, fait clandestinement il y a des années. Un petit croissant de lune que personne ne remarquait.  Tu l'adorais mais tu regrettais de l'avoir fait seule car il s'était infecté. Il y a des lunes là où tu es partie?

    Je décidais de m'aventurer pieds et bras nus dans un des champs voisins baignée de cette douce lumière. Je m'allongeais dans la neige. J'avais froid mais la lune me fascinais. Tandis que le froid s'emparait de moi, je me demandais si tu te promenais tout là haut. La lune me donnait une étrange sensation. Cette nuit là, j'aurais juré qu'elle m'avait sourit. 

     

    Le lendemain, ils avaient pensé que je voulais mourir. Mais moi, je voulais juste te rejoindre. Ils ont dit que ça ne faisait pas de différence. Et maintenant, j'aimerais juste comprendre pourquoi mon poignet droit me démange.

     

     

    Ama 

    Ce texte n'a aucun sens, ou il en comporte trop, je n'ai pas encore décidé.

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Février 2016 à 15:11

    Tu as une très jolie plume! Ton texte est magnifique..., très poétique!

    Bonne continuation! ;)

          -Lou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :